La Cité Des Amateurs
Bienvenue sur notre forum




Un Forum d'amateurs Pour Les Amateurs

La Cité Des Amateurs

Voilà un modeste forum pour tous les fans de creation de vidéos, de jeux, de fanfics et de figurines
 
AccueilBienvenus CalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Shoutbox

Agrandir le chat .
Nos Partenaires
Derniers sujets
» Quelque screen
Ven 18 Nov - 21:56 par Alexandrov

» Ultimate Apocalypse Mod (DOW SS)
Ven 18 Nov - 21:54 par Alexandrov

» News ME 4
Jeu 8 Sep - 19:39 par Therokanne

» All of Me - John Legend Cover
Dim 4 Sep - 4:40 par Therokanne

» Dawn of War: Soulstorm - Firestorm over Kaurava
Mer 31 Aoû - 8:39 par Therokanne

» Marvel Secret War guide de lecture
Sam 27 Aoû - 9:30 par Therokanne

» une vidéo du Action RPG Vampyr
Sam 27 Aoû - 6:26 par Therokanne

» Tyranny
Mer 24 Aoû - 7:26 par Therokanne

» mon projet de BD
Mar 23 Aoû - 14:27 par Therokanne

» Divinity : Original Sin II en early access
Mar 23 Aoû - 6:59 par Therokanne

» Le cercle Blanc de Nora robert
Lun 22 Aoû - 6:14 par Therokanne

» Preview : Seven - The Days Long Gone
Dim 21 Aoû - 8:55 par Therokanne

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Jeu 31 Juil - 2:37

Partagez | 
 

 La légende des 9 livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Therodenne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3795
score : 6946
Réputation : 40
Date d'inscription : 04/12/2008
Age : 40
Localisation : dans ma chambre au mystere ^^

MessageSujet: La légende des 9 livres    Jeu 11 Nov - 13:45

vous pouvez laisser vos commentaires a cette adresse : Vos commentaires

La légende des 9 livres

Prologue

Les deux armées se faisaient face.

D'un côté, des humains essayant d'évacuer leur angoisse en pointant leurs lances ou en examinant leurs armures en cotte de maille, sous le regard de capitaines qui inspectaient leurs troupes et tentaient de leur remonter le moral par des aller et venues et des regards droits dans les yeux.

De l'autre, des abominations sorties tout droit des profondeurs de l'enfer, des créatures cornues aux visages défigurés et aux peaux écailleuses qui brandissaient leurs armes lourdes et frappaient leurs armures et leurs boucliers, signes de leur supériorité.

Le moral des humaines était au plus bas, une atmosphère sinistre leur glaçaient le sang. Dans leur cœur, la bataille était perdue d'avance face à ces monstres armés jusqu'aux dents et qui faisaient deux fois leur taille.

L'obscurité et la pluie torrentielle plongeaient les soldats dans les tourments de l'incertitude.

Une mort certaine les attendait s'ils affrontaient les démons.
Alors, fallait-il fuir ?
Mais où ? Où se cacher ?
Ces monstruosités étaient capables de les poursuivre au fin fond de ces terres.

Aucune échappatoire, la seule solution était de se battre et de prier pour une mort rapide et sans souffrance.

Soudain, une voix déchira les ténèbres et se rapprocha de la première ligne

- Réveillez vous soldats, vous ressemblez à des condamnés devant une potence ! Je ne crois pas que vous soyez venus ici seulement pour vous faire massacrer comme du bétail !

Une silhouette de cavalier se dessina au loin.

- Je ne crois pas que mes hommes et mes frères d'armes soient des lâches et des faibles !

Les hommes n'en crurent pas leurs yeux, l'Empereur lui-même était venu, sur son destrier de guerre et vêtu de son armure en argent, pour les encourager

- Aujourd'hui, la destiné de notre race est entre vos mains. Aujourd'hui, on ne se bat pas pour la gloire ou la richesse, mais pour notre monde et nos familles ! Pour notre salut !

L'Empereur montra l'ennemi du doigt.

- Regardez notre ennemi, il croit que vous êtes des faibles, des proies faciles à tuer.Il sourit car il voit la peur dans vos yeux et vos cœurs.

Le cœur des hommes commença à brûler, leurs regards changèrent, l'ambiance glaciale commença à se dissiper

- Je me battrai à vos côtés, je mènerai moi-même l'assaut, pas pour notre dernière bataille, pas pour mourir en brave, mais pour écraser ces abominations et les chasser une fois pour toutes de nos terres. Ce soir le sang démoniaque coulera a flot, ce soir nos ennemis connaîtrons la peur.

Une rage immense s'empara des soldats, leur moral venait d'être gonflé à bloc, tous les généraux prirent place en première ligne, L'Empereur rejoignit l'infanterie et libéra son destrier pour lui épargner le spectacle qui allait suivre.

- Que Dieu nous donne la force et nous donne la victoire, en son nom nous purifierons ses terres ! Chargez !

Tel un océan lançant ses vagues sur la terre ferme, les soldats traversèrent le champ de bataille avec rage et témérité, sous le regard des démons ayant senti que les hommes ne sont plus dominés par la peur, sans perdre de temps ils lancèrent un cri de guerre qui raisonna comme le tonnerre dans les cieux, malgré cela, l'empereur et ses hommes continuèrent leur traversé héroïque vers leur destin.

Les abominations ne pouvaient plus tolérer l’attitude de leur adversaire lancèrent une charge brutale, tellement puissante, on aurait dit un tremblement de terre

Avec des colosses pareils, la collision balayera les soldats, comme le vent balayera les feuilles mortes, malgré cela, les hommes foncèrent sans broncher.

Il ne restait plus qu’une vingtaine de mètres qui séparaient les deux armées

Subitement.

- Formation défensive ! cria l’Empereur de toutes ses forces, suivi par les généraux et les capitaines

Comme un seul homme, la formation était déjà appliquée, aussitôt les hallebardiers passèrent en première ligne, plantèrent leurs hallebardes de trois mètres de long dans le sol, les pointes en direction des démons.

Surpris par cette manœuvre, les démons n’eurent pas le temps d’éviter ce mur en pique d’acier trempé, leurs yeux rouges plein de rage restèrent fixé sur les hallebardes, avec effroi et confusion jusqu'à la collision.

Le choc était tellement puissant que la plupart des hallebardes se brisèrent ou volèrent en éclat, le bruit de la chaire déchiquetée et les os fracassés des monstres, remontèrent le moral des troupes pour un court instant, hélas les cris frénétiques des démons et leurs brutalités sanguinaires, déstabilisaient le plus brave des soldats.

- Arbalétriers, feu a volonté ! gardien en première ligne ! Coordonna l'Empereur ses troupes.

Les Arbalétriers qui était postaient en deuxième ligne, provoquèrent une pluie de carreaux sur leur ennemie, le sifflement des projectiles résonna comme le chant d’un millier d’oiseaux, transpercèrent la peau des monstres et leurs infligèrent de profonde blessures, juste après, les gardiens avec leur grand boucliers et leurs armures en plate argenté, profitèrent de cette instant de confusion dans le camp adverse, faisaient reculer les monstres, avec un puissant coup de bouclier en avant puis un coup de hache âpres, soutenus par les lancier et les hallebardiers qui gardèrent a distance les démons et les empêchèrent de frapper avec leurs armes lourdes et les coups de griffes mortelle, qui furent déjà des victimes dans les rangs humains.

L’empereur remarqua que ses hommes ne tiendraient pas longtemps à ce rythme
Malgré l’avantage en début de bataille, les démons était toujours aussi agressifs et dangereux

Sans perdre de temps il lanças un signale au porte étendard, a son tour ce dernier donna le signale a un archer qui était poster au loin, l’archer visa les cieux et tira une flèche avec une fumé rouge.

La bataille atteignit son sommet de violence, des soldats volèrent en l’aire âpres un coup puisant d’un démon, les cries de rages et de souffrances régnèrent en maître sur les pleines ensanglantés, la formation des impériaux commença a flanché, malgré cela l’empereur brisa des crânes et écrasa ses ennemies sous les coups de son marteaux de guerre, une aura se dégagea de lui qui aveuglas les démons et réchauffas le cœur de ses hommes

- Que le feu de notre seigneur vous consume, créature de l’enfer !

La même auras se manifestas chez les généraux et les officiers, leur armes dégagèrent une chaleur dévastatrice pour les monstres, les soldats démon ne furent pas le poids face à l’élites, malheureusement le nombre réduit de ces puissants guerriers ne suffisait pas a faire pencher la balance en faveur des soldats de l'empire

Soudain des explosions résonnèrent derrière les lignes ennemis et
S’enchaînèrent sans relâche, des morceaux de chaires démoniaques étaient éparpiller par centaines, des corps mutilé, des cris de douleur dans les rangs des abominations, rapidement les démons cherchèrent la source de se chaos.

En effet l’Empereur avait dissimulé au loin derrière les buissons, des trébuchets, que le mauvais temps a grandement contribué a leur camouflage, ces explosions réussirent a stopper la deuxième charge de l’ennemie, qui apportèrent un second souffle a nos soldat.

La garde rapprocher protégea l’Empereur qui continuait sa percé à travers les lignes ennemies, avec son regard froid fixa une groupe de démon retrancher au loin ou il remarqua un démon différent des autre, plus grand, plus robuste et plus terrifiant, entouré d’un groupe de guerriers pas comme les autres.

- ça doit être leur chef ! Se dit l’empereur

- si la bataille dur trop longtemps ! on est condamné, on plus, on se bat seulement contre leur simple soldat, des démons plus puissant restent retrancher, pourquoi !?

Tandis que la garde rapprocher couvraient l’empereur, ce dernier essaya de trouver des réponses le plus vite possible, avant qu’il ne soit trop tard.





_________________
cliqué svp ici
http://www.chaudron-empoisonne.fr/pages.php?id=Therodenne

et

http://www.chaudron-empoisonne.fr/pages2.php?id=Therodenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://video-fancfic-figuri.forumactif.com
 
La légende des 9 livres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la légende de Zagor
» Salvatore, R.A. - Terre Promise - La Légende de Drizzt 3 - Les Royaumes Oubliés
» La légende de l'ananas
» Les Terres de légende
» Combien de livres lisez-vous en même temps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Des Amateurs  :: Le quartier des fanfics :: fanfics en cours-
Sauter vers: